Sport

Mauvais point pour Djoko

Le joueur de tennis serbe Novak Djokovic était le favori de l'Open d'Australie, qui se déroule du 17 au 30 janvier. Mais depuis son arrivée en Australie, il n'a que des soucis. Jouera ou jouera pas ?

Article écrit le 14 janvier 2022 à 07h00 par Julie Tassetti & Edith Alberts. Temps de lecture :
Novak Djokovic. Photo JDE/DR

Stoppé à son arrivée

Le tennisman Novak Djokovic souhaitait participer à l’Open d’Australie, l’un des plus grands tournois de tennis du monde. Seulement pour entrer en Australie, il faut être vacciné contre la Covid-19. Le joueur serbe a d'abord refusé de dire s’il l’était.

Il avait tout de même obtenu une autorisation pour se rendre au tournoi. Mais le 5 janvier, tout juste arrivé à l’aéroport, les autorités australiennes ont jugé que le document n’était pas valable. Elles ont ordonné à Novak Djokovic de quitter le pays. Le joueur a protesté contre cette décision. Obligé de rester plusieurs jours sans sortir d’un hôtel, il a finalement été libéré le 10 janvier.

Retour à l'entraînement

Novak Djokovic pouvait à nouveau se déplacer sans contrôle. Et son premier réflexe a été de filer à Melbourne Park pour s'entraîner, presque comme si de rien n'était. « Je suis heureux et reconnaissant envers le juge qui a effacé l'annulation de mon visa, a-t-il déclaré. Malgré tout ce qu'il s'est passé, je veux rester et essayer de disputer l'Open d'Australie. Je reste concentré sur ça. J'ai pris l'avion jusqu'ici pour jouer un des plus grands évènements et devant des fans incroyables ».

Dernier rebondissement

Un responsable du gouvernement australien avait affirmé qu'autoriser Novak Djokovic à rester en Australie sans être vacciné contre le coronavirus serait un mauvais exemple. En effet, les Australiens ont dû faire de gros efforts pendant des mois pour lutter contre la Covid-19. 

C'est sûrement ce qui a poussé le ministre de l'Immigration à annuler une seconde fois le visa du Serbe. La décision de le renvoyer chez lui est désormais dans les mains d'un juge. S'il donne raison au gouvernement, Le joueur sera interdit d'entrer en Australie pendant 3 ans. Il semble désormais difficile pour lui de mener à bien son objectif, qui était de remporter un 10e Grand Chelem en Australie et une 21e victoire à un tournoi majeur, ce qui serait un record.

Visa  : document qui autorise à entrer dans un pays.
Grand Chelem : désigne les 4 tournois de tennis les plus importants.

Lire le JDE de la semaine
L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données