Sport

Athlétisme : des stars des JO à Paris

Huit champions olympiques seront présents au Meeting de Paris ce samedi 28 août au Stade Charléty. En tête d’affiche, deux des stars montantes de l’athlétisme mondial, le Suédois Armand « Mondo » Duplantis et l’Américain Grant Holloway.

Article écrit le 27 août 2021 à 07h00 par Edith Alberts. Temps de lecture :
La Jamaïquaine Elaine Thompson-Herah s'aligne sur le 100 mètres au Meeting de Paris. (Photo AFP/Odd Andersen)
Shericka Jackson
Shericka Jackson

La reine du sprint

Triple médaillée d’or à Tokyo (100, 200 et 4x100 m), la Jamaïquaine Elaine Thompson-Herah sera au départ de la ligne droite du Meeting de Paris, le 28 août. Elle est engagée sur 100 mètres, une distance où elle a réalisé au Japon le 2e meilleur chronomètre de l’histoire (10 sec 61). Face à elle, sa compatriote Shericka Jackson, médaillée de bronze aux Jeux de Tokyo (10 sec 76).

Mondo Duplantis. (Diamond League AG)
Mondo Duplantis. (Diamond League AG)

Toujours plus haut

Sacré champion olympique du saut à la perche, le Suédois Armand Duplantis est, lui aussi, l’une des vedettes de la compétition. A 21 ans, il domine la discipline. Celui qu'on surnomme Mondo ne s’interdit jamais de s'attaquer son record du monde (6,18 m), se sentant poussé par la concurrence : Christopher Nilsen, médaillé d’argent à Tokyo, Sam Kendricks ou Renaud Lavillenie. Est-ce que ce sera le cas à Paris?

A suivre, également, le jeune Français Ethan Cormont, champion de France et d’Europe espoir en 2021.

Mariya Lasitskene.
Mariya Lasitskene.

Championnes à la hauteur

Le concours du saut en hauteur féminin propose au public un remake des Jeux de Rio au Brésil en 2016, avec les trois médaillées de l’épreuve olympique : la Russe Mariya Lasitskene (2,04 m), l’Australienne Nicola McDermott (2,02 m) et l’Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh (2,00 m).

Remake : reprise.

Soufiane El Bakkali
Soufiane El Bakkali

Suspens au steeple

Aux Jeux de Tokyo (Japon), Soufiane El Bakkali a créé la sensation en dominant les Kenyans sur une distance, le 3 000 m steeple, dont ils détenaient tous les titres olympiques depuis Athènes en 2004. Le Marocain retrouve à Paris le Kényan Benjamin Kigen, médaillé de bronze à Tokyo, mais aussi le champion du monde en titre, Conseslus Kipruto (Kenya). Il ne faudra pas oublier le Français Djilali Bedrani, 5ème aux Mondiaux 2019.

Neeraj Chopra
Neeraj Chopra

Eux aussi vont créer la sensation

Ils vont aussi afficher leur statut de champions olympiques au Meeting de Paris : la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn au 100 m haies (12 sec 26, 4ème chrono de l’histoire), le Jamaïcain Hansle Parchment au 110 m haies (vainqueur du favori américain Grant Holloway), l’Américaine Valarie Allman au disque, l’Indien Neeraj Chopra au javelot (premier champion olympique indien de l’histoire en athlétisme).

Mélina Robert-Michon. (KMSP/FFA)
Mélina Robert-Michon. (KMSP/FFA)

Et les Français ?

Chez les athlètes français, ils seront nombreux à rechercher la performance, pour boucler leur saison : Pascal Martinot-Lagarde et Aurel Manga, tous les deux finalistes olympiques au 110 m haies ; Gabriel Tual, révélation des Jeux de Tokyo au 800m (7ème) ; et bien sûr Mélina Robert-Michon, la plus titrée des athlètes françaises en activité, engagée dans un concours du lancer de disque d’une très grande qualité.

Annoncé dans un premier temps sur 3 épreuves, Kevin Mayer ne sera pas présent sur la piste parisienne, mais en tribunes. Le médaillé d'argent sur le décathlon à Tokyo (Japon) est touché au dos et veut prendre le temps de se soigner correctement.  

Ils seront aussi là...

Citons également, dans les épreuves de sprint, les Américains Fred Kerley (vice-champion olympique du 100 m à Tokyo) et Kenneth Bednarek (médaillé d’argent au 200 m) engagés sur 200 m, la Britannique Dina Asher-Smith (championne du monde du 200 m) face aux Jamaïquaines sur 100 m, la Croate Sandra Perkovic (championne olympique en 2012 et 2016) au disque, la Britannique Laura Muir (médaillée d’argent à Tokyo sur 1 500 m) au 3 000 m face à la Bahreïnienne Kalkidan Gezahegne (vice-championne olympique du 10 000 m à Tokyo), le Burkinabé Hugues Fabrice Zango, recordman du monde du triple saut en salle, la Néerlandaise Femke Bol au 400 m haies (médaillée de bronze à Tokyo).

PROGRAMME 2021

Femmes : 100m, 400m, 3 000m, 5 000m, 100m haies, 400m haies, Hauteur, Disque
Homme : 200m, 800m, 110m haies, 3 000m steeple, Perche, Triple saut, Javelot, Triathlon (poids, longueur, 110m haies)

Horaires : cliquez ici