Sport

Des épreuves mixtes aux JO de Tokyo ?

En sport, rares sont les disciplines pour lesquelles garçons et filles participent ensemble. Mais depuis quelques années, les épreuves mixtes se multiplient. Quelles sont celles au programme des Jeux olympiques de Tokyo (Japon) ?

Article écrit le 30 juillet 2021 à 07h00 par Marie Vancaeckenbergh. Temps de lecture :
Le relais mixte 4 x 400 mètres est une des six nouvelles épreuves mixtes à avoir lieu aux JO de Tokyo (Japon). (AFP)

Deux fois plus de mixité

Avant, il y avait l’équitation. Puis il y a eu le badminton, le tennis et la voile. Aux Jeux olympiques (JO) de Rio (Brésil), en 2016, 4 sports sur 28 permettaient aux hommes et aux femmes de s’affronter, seuls ou en binôme. Cette année, aux JO de Tokyo (Japon), 6 sports de plus ont vu leur nombre d’épreuves grandir avec une épreuve mixte. L’athlétisme, le judo, la natation, le tennis de table, le triathlon, le tir et le tir à l’arc. Au total, 18 épreuves réunissent sportifs et sportives. Une belle avancée saluée par de nombreux athlètes. Mais comment ces épreuves vont-elles se dérouler ?

Binôme : équipe de deux.

En 2017, lors des Mondiaux de relais, les Bahamas avaient remporté le relais mixte 4 x 400 mètres : ici, Steven Gardiner et Shaunae Miller-Uibo. (AFP)

2 femmes + 2 hommes = 1 équipe

Hommes et femmes peuvent faire équipe. C’est ce que vont prouver ces Jeux olympiques. À Tokyo (Japon), des athlètes partageront la même piste d’athlétisme lors d’un relais 4 × 400 mètres. Chaque équipe est composée de 2 garçons et 2 filles. Tous devront courir 400 mètres, avant de transmettre le témoin à leur coéquipier ou, pour le dernier coureur, de franchir la ligne d’arrivée. La première équipe à avoir parcouru 1600 mètres aura gagné. Sportifs et entraîneurs sont libres de décider de l'ordre des coureurs (les 2 hommes puis les 2 femmes, les 2 femmes puis les 2 hommes, etc.)

Témoin : ici, petit bâton que les coureurs se transmettent dans les courses en relais.

En 2019, la France a remporté la médaille de bronze du relais 4 x 100 mètres mixte, derrière les États-Unis, qui signent un nouveau record du monde, et l'Australie, lors des Mondiaux de natation à Gwangju (Corée du Sud).

Passer le relais

Même principe à la natation. Cette année, 16 équipes de 2 femmes et 2 hommes s’affronteront lors d’un relais 4 x 100 mètres dans l’une des quatre nages possibles (crawl, dos crawlé, brasse et papillon). Au triathlon aussi, une nouvelle épreuve propose des équipes mixtes. 10 équipes composées de 2 sportives et 2 sportifs tenteront de monter sur le podium. Pour y arriver, chaque athlète devra nager 300 mètres, rouler 8 kilomètres à vélo et en courir 2 kilomètres avant de passer le relais. 

En 2017, l’équipe de France a obtenu une médaille de bronze dans l’épreuve par équipes mixtes aux championnats du monde de judo, à Budapest (Hongrie). (AFP)

Les meilleurs et meilleures judokas

Pour la première fois au judo lors des JO, une épreuve rassemblera 12 équipes composées chacune de 6 athlètes de différentes catégories de poids : 3 hommes (-73 kg, -90 kg et +90 kg) et 3 femmes (-57 kg, -70 kg et +70 kg). Chaque judoka devra combattre un adversaire de sa catégorie. Si l’équipe remporte 4 combats ou plus, elle passe alors au tour suivant.

An San et Kim Je Deok (Corée du Sud) en or en double mixte au tir à l'arc, aux JO de Tokyo (Japon). (AFP)

2 flèches chacun

Du côté du tir à l’arc, les garçons et les filles se sont retrouvés lors de matchs divisés en 5 manches appelées “sets”. Chacun des sets s’est joué en 4 flèches, 2 tirées par les hommes et 2 tirées par les femmes. Cette nouvelle épreuve, disputée le 24 juillet, a été remportée par la Corée du Sud.

La paire de pongistes français Emmanuel Lebesson/Jian Nan Yuan s'est inclinée en demi-finale du double mixte des Jeux olympiques de Tokyo. (AFP)

Gagner ensemble

En finale du double mixte de tennis de table : l’équipe chinoise et l’équipe japonaise. Chacune composée d’un homme et d’une femme. Après un match serré au cours duquel les 4 athlètes ont tenté de marquer un maximum de points, c’est la paire japonaise qui a remporté la médaille d’or. Un bel exploit qui montre que ce sport, comme beaucoup d’autres, est beau à regarder quand filles et garçons sont rassemblés.