Sciences

Chaleur : quelle est la limite ?

Il a fait régulièrement plus de 40 degrés aux mois de mars et d’avril en Inde et au Pakistan (Asie). Face à de telles températures, comment réagit notre corps et quelle est la limite qu’il peut supporter ?

Article écrit le 19 juillet 2022 à 07h00 Temps de lecture :
Une jeune fille se rafraîchit durant la canicule en Inde . Photo AFP /P. Singh

47 degrés en Inde

Les habitants de l’Inde et du Pakistan ont l’habitude des vagues de forte chaleur. Mais celle qui s’est produite aux mois de mars et d’avril est arrivée bien plus tôt dans l’année. Elle a été très difficile à supporter pour les habitants les plus pauvres du pays, qui vivent dans des maisons ne protégeant pas du tout de la chaleur. Les températures ont atteint par endroits 47 degrés ! Le gouvernement a annoncé qu’il y avait eu 95 victimes. En effet, le corps peut tolérer la chaleur, mais jusqu’à une certaine limite.

Comment ton corps réagit-il à la chaleur ?

La température de ton corps se situe autour de 37 degrés. Quand il a chaud, pour maintenir cette température, l’organisme a une réaction de défense. Les vaisseaux sanguins, qui transportent le sang, amènent de l’eau à la surface de la peau, qui transpire. Mais ce n’est pas tout. Cette transpiration doit s’évaporer, c’est-à-dire se transformer en gaz pour que la chaleur qu’elle renferme s’évacue. Le pire, pour ton corps, ce n’est pas la chaleur, mais l’humidité. Lorsqu’il y a de minuscules gouttes d’eau dans l’air. Car elles vont empêcher la transpiration de s’évaporer.

Chaleur + humidité

Il existe tout de même une solution : se placer dans un courant d’air ou bouger, pour aider la transpiration à s’évacuer. Sinon, on risque le coup de chaleur : mal de tête, vertiges, peau rouge et chaude, fièvre. Le corps des personnes âgées ou des très jeunes enfants parvient moins bien à gérer la chaleur, il faut donc particulièrement les surveiller. Les scientifiques ont établi que, lorsque le taux d’humidité atteint 100 %, la température limite supportable par le corps humain est 35 degrés. Au-delà, la transpiration ne fonctionne plus pour rafraîchir le corps.

Le froid tue plus

La chaleur fait environ 490 000 victimes chaque année. Le froid, lui, tue près de 4,6 millions de personnes. Il est nécessaire, bien entendu, de se couvrir chaudement. Mais on estime qu’à partir de moins 50 degrés, il ne faut pas sortir, même pour une courte durée, quel que soit son équipement.

Lire le JDE de la semaine
L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données