Sciences

Un étrange requin préhistorique

L’empreinte d’un étonnant requin ailé, âgé de 93 millions d’années, a été découverte au Mexique par une équipe de chercheurs.

Article écrit le 15 avril 2021 à 07h00 par Edith Alberts. Temps de lecture :
DR

L’ Aquilolamna milarcae (ou requin ailé) vivait à l’époque des dinosaures dans l’océan Atlantique, près du golfe du Mexique (Amérique centrale). Son fossile, découvert à Vallecillo en 2012, est très étonnant. Ce requin préhistorique était équipé d’ailes, comme les actuelles raies manta. Ces dernières possèdent des nageoires longues et fines de plus d’un mètre de chaque côté du corps. Selon les chercheurs, ce requin ne devait pas être bien dangereux : même s’il avait une grande bouche, celle-ci était sans doute équipée de toutes petites dents. Elles n’étaient pas faites pour croquer, mais pour filtrer l’eau de mer et recueillir le plancton. Le requin ailé était un nageur plutôt lent, qui utilisait à la fois ses longues nageoires et sa queue pour glisser dans l’eau et s’y nourrir sans effort.

Fossile : empreinte d’animal, d’humain ou de plante conservée depuis très longtemps dans la pierre.
Plancton : ensemble des animaux et des végétaux microscopiques qui flottent dans l’eau.