Sciences

Un drôle de bateau pour explorer l’océan Austral

Le médecin et explorateur Jean-Louis Etienne s’est lancé dans un projet fou : étudier l’océan autour de l’Antarctique à l’aide d’un bateau de 100 mètres de haut.

Article écrit le 08 avril 2021 à 07h00 par MV. Temps de lecture :
L'explorateur Jean-Louis Etienne veut partir découvrir l'Océan austral sur le Polar Pod, ce bateau vertical de 100 mètres de haut. © AFP - Polar Pod

Un océan très utile

L’océan Austral, situé tout autour de l’Antarctique (le pôle Sud), est très important pour la planète. Il absorbe énormément de CO2. Ce gaz est responsable du réchauffement de la Terre. Les activités des hommes en produisent trop. Pour mieux comprendre le rôle de cet océan, les scientifiques souhaitent l’étudier de plus près. Problème : ses eaux très agitées rendent les longues expéditions dangereuses.

Résister au courant

Heureusement, le médecin et explorateur français Jean-Louis Étienne a trouvé une solution. Il y a 10 ans, il a imaginé le “Polar Prod” : un drôle de bateau de 1000 tonnes, 100 mètres de haut et 80 mètres de profondeur, qui ressemble à un pylône électrique. Ces dimensions hors-normes doivent lui permettre de rester stable malgré les conditions redoutables de l’océan Austral. Autre particularité : le navire est écologique. Pas de moteur ni de carburant. Il sera poussé par le courant et produira sa propre électricité grâce à 6 éoliennes.

3 ans pour comprendre

L’expédition du Polar Prod doit commencer d’ici la fin de l’année 2023 et durer 3 ans. Son équipage sera composé de 7 personnes : 4 marins et 3 scientifiques qui se relaieront tous les deux à trois mois. Une fois en mer, ils auront pour mission d’évaluer la capacité qu’a l’océan Austral à absorber le CO2. Mais aussi de récolter des informations sur les animaux encore méconnus des fonds marins.

 

www.jeanlouisetienne.com/polarpod

Jean-Louis Étienne, super aventurier

Le Polar Prod n’est pas le premier grand projet de Jean-Louis Étienne. À 74 ans, l’explorateur a déjà participé à 18 expéditions, dont 3 au pôle Nord, et 2 au Groenland.

En 1989, il a parcouru l’Antarctique en 219 jours, tiré par des chiens de traîneaux.

En 2010, il a réalisé la toute première traversée en solitaire du pôle Nord en ballon.

Sa devise : “ne jamais abandonner”.

© AFP - Polar Pod
© AFP - Polar Pod
C'est quoi Polar Pod ? (www.grafikexpo.fr)