Sciences

Lascaux : les 80 ans d'une sacrée découverte !

Le 12 septembre 1940, Marcel Ravidat, Georges Agniel, Jacques Marsal et Simon Coencas, âgés de 13 à 18 ans, découvrent un formidable trésor : une grotte remplie de dessins datant de la Préhistoire.

Article écrit le 10 septembre 2020 à 07h00 par M.V.. Temps de lecture :
(DR)

Point de départ : Montignac !

Marcel a 18 ans. Il  habite à Montignac-Lascaux, en Dordogne. Il va souvent se promener sur la colline juste à côté du village avec Robot, son chien. Le 8 septembre 1940, son fidèle compagnon poursuit un lapin qui se réfugie dans un trou. Marcel jette des pierres à l’intérieur pour faire sortir l’animal et se rend compte que le fond… n’est pas tout près. Mais il garde ça pour lui. Quelques jours plus tard, le 12 septembre, il décide d’y retourner pour découvrir ce qui se cache dans les profondeurs de la colline.

Une chouette rencontre

Sur la route, Marcel tombe nez à nez avec trois autres adolescents qu’il ne connaît pas, Jacques, Georges et Simon. Il leur propose de l’aider à élargir le trou pour pouvoir se glisser à l’intérieur et voir où il mène.

Une incroyable découverte

Avec les quelques outils emmenés par Marcel, les garçons réussissent à s’y faufiler. Une fois dedans, ils sont très surpris. Ils découvrent de nombreux dessins et gravures d’animaux sur les murs de la grotte. Ils décident de garder le lieu secret. Ils y retourneront plusieurs fois pour continuer à l’explorer en cachette.

Du secret à la célébrité

Leur découverte arrive malgré tout aux oreilles d’Henri Breuil, un préhistorien. Neuf jours plus tard, il examine la grotte avec d’autres spécialistes. Ils se rendent compte que les dessins sont très vieux. Ils ont été peints il y a 20 000 ans ! Les hommes préhistoriques qui les ont réalisés ne vivaient pas dans des grottes, mais s'y réfugiaient parfois. Ils vivaient de la chasse et de la cueillette de fruits.

 Protégée

Le 27 décembre 1940, la grotte est classée monument historique. En 1979, l’UNESCO l’inscrit au “patrimoine mondial de l’humanité”, ce qui veut dire qu’elle doit être protégée. Aujourd’hui, on ne peut plus la visiter, parce que le gaz carbonique rejeté par la respiration abîme ses parois. Plusieurs parties de la grotte ont été reconstruites à côté, pour qu’on puisse continuer à admirer les peintures. Chaque année, des millions de personnes viennent les admirer.

Se réfugier : se mettre à l’abri.
Se faufiler : passer, se glisser adroitement.
Préhistorien : spécialiste de la Préhistoire.
UNESCO : Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Elle a notamment pour mission de protéger les lieux importants de l’histoire.

                                                      https://www.lascaux.fr/fr

Suis le sentier vers Lascaux

Thierry Félix est le président de l’association Culture et Découverte Lascaux et l’ancien voisin de Marcel à Montignac. Il ne veut pas que les découvreurs de la grotte soient oubliés. Pour le 80e anniversaire de leur découverte, il a créé un sentier qui retrace le chemin que les quatre garçons ont emprunté le 12 septembre 1940 et les jours suivants.

Sur ce sentier, on peut s’arrêter à 12 endroits différents qui marquent une étape de l’aventure des garçons et de la découverte de Lascaux. Grâce à l’application Dorie que l’on télécharge sur un téléphone portable, on peut même entendre les témoignages de Marcel, Georges, Jacques et Simon.

Alors, prêt à rejoindre le petit groupe ?

Lire le JDE de la semaine