Sciences

Le chat sauvage d'Ecosse est en danger

Ils vivent en Grande-Bretagne depuis des millions d'années et risquent aujourd'hui de disparaître. Les chats sauvages d'Ecosse, pourtant très résistants, sont de moins en moins nombreux.

Article écrit le 27 août 2020 à 07h00 par J.T.. Temps de lecture :
Seules quelques dizaines de chats sauvages vivent encore au nord de l'Ecosse. (Photo iStock)

Solitaire et résistant

En Grande-Bretagne, le chat sauvage s'est installé bien avant l'homme, il y a des millions d'années. Très costaud, il a une épaisse fourrure gris-brun rayée de noir et une queue touffue. Il est capable de survivre dans des conditions difficiles, le froid, l'humidité... C'est un animal solitaire et aussi un redoutable prédateur.

Autrefois très présent dans le pays, il vit aujourd'hui uniquement dans la région des Highlands, au nord de l'Ecosse. On n'en compte plus que quelques dizaines. Il a été victime de la chasse, pour sa fourrure, et de la destruction des forêts où il vivait. Mais aujourd'hui, une autre menace pèse sur lui…

Mauvaise rencontre

A l'inverse des chats sauvages, les chats domestiques, nos animaux de compagnie, sont, eux, de plus en plus nombreux. Lorsque les deux se rencontrent et s'accouplent, cela donne naissance à un chat "hybride", c'est-à-dire un mélange des deux espèces. C'est ainsi que le chat sauvage d'Ecosse, avec ses caractéristiques uniques, risque de disparaître en quelques années.

Pour empêcher cela, un programme de protection a été mis en place et il commence à porter ses fruits (lire l'encadré).

Prédateur : qui se nourrit de proies.
Porter ses fruits : donner des résultats.

Les trois premiers chatons

Le projet Saving wildcats (Sauver les chats sauvages en anglais) a pour but de faire naître des chats sauvages dans des zoos ou des réserves, pour ensuite les relâcher dans la nature. En même temps, les chats domestiques errants sont attrapés pour être stérilisés. Ainsi ils ne peuvent plus se reproduire et se "mélanger" avec les chats sauvages.
Au printemps, trois chatons sont nés. Prochainement, un espace devrait être créé spécialement, dans les Highlands, pour que les jeunes chats aient beaucoup d'espace et très peu de contacts avec les humains. Ils seront ainsi préparés au mieux pour leur retour à la vie sauvage.

Lire le JDE de la semaine