Monde

Pas de peau de lion dans le salon !

Un trophée de chasse, c’est le fait de ramener chez soi et d’ exposer tout ou une partie d’un animal qu’on a tué dans la nature. En France, certains veulent interdire qu’on les rapporte de l’étranger, d’Afrique notamment.

Article écrit le 20 février 2024 à 00h14 par Caroline Gaertner. Temps de lecture :
Une tête d’élan accrochée comme trophée.  Photo © iStock

Animaux tués à l’étranger

Faut-il interdire aux chasseurs français de ramener les animaux sauvages qu’ils ont tués à l’étranger ? Les empêcher d’exposer dans leur salon la peau d’un léopard ou la tête d’un lion ? C’est la proposition de loi sur laquelle les députés ont discuté le 1er  février. Et 2 camps s’opposent.

C'est quoi, la chasse aux trophées ?

Tu as sûrement déjà vu des photos de chasseurs posant à côté d’un animal qu’ils viennent de tuer, un lion, un zèbre, un éléphant… Pour eux, ces animaux sont des trophées, comme un athlète qui gagne une coupe ou une médaille. La chasse aux trophées vise le gros gibier, c’est-à-dire les plus gros animaux. Le chasseur garde une partie de l’animal ou son corps entier pour l’exposer et montrer son talent.

Ils sont pour

C’est la députée Sandra Regol qui a présenté cette proposition de loi. Avec d’autres élus, elle souhaite interdire la possibilité de faire sortir ou entrer du pays la dépouille d’animaux en danger de disparition. Elle estime que c’est une activité pour les très riches, car plus un animal est rare, plus il vaut cher. La France serait le premier pays européen à faire venir des trophées de léopards d’Afrique, de guépards et de lynx d’Eurasie.

Pour les opposants à la chasse aux trophées, cette activité n’est plus en accord avec notre époque, où il faut protéger la nature et respecter les animaux, d’autant plus s’ils sont rares.

Ils sont contre

Face à cette proposition, il y a les chasseurs, qui ont beaucoup de poids dans la vie politique. Ils expliquent que chasser aux trophées coûte très cher effectivement. Mais cet argent sert aux pays qui le reçoivent pour payer des projets de protection de la nature. Un éléphant vaut beaucoup d’argent. Alors il sera protégé.

Que disent les autres pays ?

En Europe, des pays comme les Pays-Bas ou, plus récemment, la Belgique ont déjà interdit de ramener ce genre de trophées de chasse. Chaque année dans le monde, plus de 200 000 animaux sauvages sont tués à cause de la chasse aux trophées.

Députée : élue chargée de discuter et de voter les lois.
Dépouille  : restes d’un humain ou d’un animal mort.

Lire le JDE de la semaine
Newsletter. L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données