Monde

Comment devient-on astronaute ?

L’Agence spatiale européenne a dévoilé les nouveaux astronautes qui partiront dans l’espace ces prochaines années. Comment ont-ils été sélectionnés et comment se passe leur entraînement ? Explications.

Article écrit le 01 décembre 2022 à 00h14 par Caroline Gaertner. Temps de lecture :
Les astronautes français Thomas Pesquet et Sophie Adenot. Photo DR

23 000 candidats

Arriver jusqu’aux étoiles est difficile. Mais 17 femmes et hommes s’en sont rapprochés.

Ils ont été sélectionnés parmi 23 000 candidats et forment la nouvelle promotion d’astronautes de l’Agence spatiale européenne (ESA).

La précédente, dont fait partie Thomas Pesquet, avait été désignée il y a 13 ans.

Promotion  : ensemble des candidats admis.

Le premier « parastronaute »

Parmi cette promotion, 5 astronautes, 3 hommes et 2 femmes (dont une Française), ont été désignés pour partir dans l’espace. Les 12 autres sont des réservistes, c’est-à-dire des remplaçants si l’un des astronautes a un problème. L’un d’entre eux, John McFall, est le premier handicapé à rejoindre l’aventure spatiale, un « parastronaute ». Il a perdu sa jambe droite après un accident de moto.

Une Française !

Et le prochain astronaute français est… une astronaute ! C’est la lieutenant-colonel Sophie Adenot, 40 ans, qui est devenue la 11e astronaute française. Elle est ingénieure spécialiste des avions et pilote. Mais Thomas Pesquet ne prend pas sa retraite. « Nous continuons notre travail. Pour les missions vers la Lune, on va envoyer plutôt des gens de ma génération, d’ici à 2030 » , a-t-il précisé.

Record de candidats

Jamais l’ESA n’avait reçu autant de candidatures de personnes souhaitant devenir astronautes. Ce sont les Français qui étaient les plus motivés avec 7 137 aspirants. Pour être retenu, il fallait avoir un diplôme lié aux sciences, aux maths ou à la médecine, avoir moins de 50 ans et être en très bonne forme physique.

Parler au moins l’anglais était indispensable.

Aspirants : ici, personnes qui voulaient être choisies.

6 phases de test

Les candidats ont passé 6 phases de sélection. Au programme, des tests de connaissances et de personnalité… S’ils échouaient, ils étaient éliminés. Pour ceux qui ont réussi, les entraînements vont commencer en avril 2023 au Centre européen des astronautes à Cologne, en Allemagne. Au cours de cette formation très intensive, ils s’exerceront à des sorties dans l’espace, apprendront à faire fonctionner et à entretenir la Station spatiale internationale (ISS), mais aussi à parler russe. Puis ils pourront partir vers l’ISS, mais aussi vers la Lune.

Lire le JDE de la semaine
Newsletter. L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données