Monde

Poker menteur en Ukraine

Le poker, c’est un jeu dans lequel il faut parfois faire croire qu’on a de très bonnes cartes. En Ukraine, Américains et Russes semblent y jouer.

Article écrit le 24 février 2022 à 00h05 par Caroline Gaertner. Temps de lecture :
Photo AFP /S. Bobok

Partira ou ne partira pas ? Le président russe Vladimir Poutine a placé près de 100 000 soldats à la frontière du pays voisin, l’Ukraine. Tout le monde craint qu’il n’envahisse ce territoire. Les tensions sont très fortes, car les alliés de l’Ukraine, notamment les Américains, sont prêts à réagir en cas de guerre. Le 15 février, Vladimir Poutine a déclaré que ses soldats avaient fini leurs exercices et qu’ils allaient rentrer en Russie. Pour autant, rien n’a bougé. Au contraire. Le 17 février, 7 000 soldats russes de plus étaient arrivés à la frontière ukrainienne. Les discussions se poursuivent entre l’Ukraine, ses alliés et la Russie pour éviter la guerre. Le président français a convaincu Russes et Américains de se rencontrer. En Ukraine, la population continue de vivre normalement, mais se demande ce qu’il va réellement se passer. Car dans cette partie de poker menteur, c’est elle qui a le plus à perdre.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Lire le JDE de la semaine
Newsletter. L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données