Monde

« Il faut protéger les enfants ! »

L’Unicef est né il y a 75 ans pour faire respecter les droits des enfants dans le monde. Marion Libertucci y travaille et nous explique pourquoi le combat n’est pas encore gagné.

Article écrit le 07 décembre 2021 à 07h00 par Propos recueillis par Julie Tassetti. Temps de lecture :
L’Unicef protège aussi le droit des enfants à s’amuser. Comme dans ce camp de réfugiés, en Afghanistan. Photo © Unicef
Marion Libertucci.
Marion Libertucci.
Quels sont les progrès réalisés grâce à l’Unicef en 75 ans ?
Des centaines de millions d’enfants ont été vaccinés contre des maladies très graves, comme la poliomyélite ou la variole. Ces maladies ont aujourd’hui quasiment disparu. La lutte contre le travail des enfants ou le mariage forcé a également porté ses fruits. Dans plusieurs pays, comme l’Inde, on a constaté une importante diminution des mariages de jeunes filles. Et, dans le monde entier, des enfants qui n’avaient pas accès à l’école peuvent maitenant y aller.
Aujourd’hui, quelle est la situation ?
Malheureusement, certaines avancées sont stoppées et, parfois, on revient en arrière. À cause de la guerre, comme au Yémen ou en Syrie : même s’ils ne sont pas victimes des combats, les enfants sont privés d’école, de soins, de nourriture. De plus en plus, ils doivent quitter leur pays et risquent alors d’être séparés de leurs parents. Nous sommes aussi très inquiets face au changement climatique, qui multiplie les catastrophes naturelles et les sécheresses, empêchant les familles de se nourrir correctement. Et la Covid-19 ne fait qu’aggraver les choses.
L’Unicef a donc plus que jamais un rôle à jouer ?
Oui, dans la crise que nous vivons, on ne doit pas oublier les enfants. Il faut les protéger ! L’Unicef continue d’agir contre la faim, pour la santé et l’éducation. Mais aussi pour que les enfants qui ne se sentent pas bien, qui sont tristes, inquiets, qui n’ont pas d’espoir, aient des personnes à qui se confier, dont le métier est de les écouter et de les aider à aller mieux.

Après la guerre

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), dans les pays d’Europe, de nombreux enfants sont victimes de la faim et de maladies. C’est pour leur porter secours que les Nations unies créent l’Unicef, le 11 décembre 1946. 75 ans plus tard, son rôle n’a pas changé : il consiste toujours de faire respecter les droits des enfants et leur bien-être, où qu’ils vivent sur la planète.

Des cadeaux solidaires

Pour aider l'Unicef à défendre les droits des enfants dans le monde, on peut acheter des cartes de vœux ou de jolis objets (tasses colorées, bijoux, jouets, calendrier, bougies…) pour un Noël solidaire. www.boutique-solidaire.com/unicef

Les droits des enfants en chansons

La chanteuse Dominique Dimey est "Messagère des droits de l'enfant" pour Unicef France. Son nouvel album, "Droits devant !", évoque en musique et en chansons l’égalité entre les garçons et les filles, le droit d'aller à l'école, le mariage forcé des petites filles ou encore le droit de rêver...

"Droits devant !" est aussi un spectacle que tu pourras peut-être voir bientôt près de chez toi.
"Droits devant !" est aussi un spectacle que tu pourras peut-être voir bientôt près de chez toi.
Lire le JDE de la semaine
L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données