Monde

Le mystère du tableau le plus cher du monde

Le « Salvator Mundi » , tableau le plus cher du monde, a-t-il été peint par le génie Léonard de Vinci ?

Article écrit le 27 avril 2021 à 07h00 par Caroline Gaertner. Temps de lecture :
Photo AFP /FRANCOIS GUILLOT

450 millions de dollars

Ce tableau représente le Christ qui bénit d’une main et tient l’univers (symbolisé par un globe) dans l’autre. Il s’appelle Salvator Mundi , «  le sauveur du monde », en latin. Il aurait été peint au 16e siècle. Son dernier acheteur l’a payé 450 millions de dollars, soit plus de 375 millions d’euros. Mais vaut-il un tel prix ? C’est tout le débat qui agite le monde de l’art.

Léger détail

Tout commence en 2005. Une famille de Louisiane, aux États-Unis, vend un tableau pour 1 175 dollars à un marchand d’art. Ce dernier pense avoir trouvé une toile ancienne et la fait restaurer. Sous les différentes couches de peinture apparaît un détail qui laisse penser qu’un maître est intervenu pour corriger un élève, en redessinant le pouce du personnage. On appelle cette modification un « repentir ».

Avec ou sans le génie de De Vinci ?

En 2011, le tableau restauré est présenté par la National Gallery de Londres (Angleterre) comme ayant été peint par le génie italien Léonard de Vinci (1452-1519), qui est aussi l’auteur de La Joconde. Il est acheté 127,5 millions de dollars par le milliardaire d’origine russe Dmitri Rybolovlev. Ce dernier va le céder lors d’une vente aux enchères où la toile atteint l’incroyable somme de 450 millions de dollars. Jamais un tableau n’a été acheté aussi cher. Qui le possède désormais ? Il semble que le Salvator Mundi soit la propriété de Mohamed Ben Salmane, prince héritier d’Arabie Saoudite. L’homme a voulu que cette œuvre soit exposée au musée du Louvre, à Paris, à côté de La Joconde. Mais pour cela, il fallait être sûr que Léonard de Vinci l’a vraiment peinte. Des spécialistes l’ont étudiée pendant 3 mois et estiment que si le maître italien est intervenu, ce n’est que sur des détails. D’autres ont conclu que c’est bien Vinci qui l’a réalisée. Le mystère du Salvator Mundi reste entier. D’ailleurs, personne ne l’a revu depuis son achat par le prince.

Bénir : souhaiter le bonheur à une personne en demandant l’intervention de Dieu.
Restaurer : ici, réparer un tableau en respectant son style d’origine.

D'où vient-il ?

L’origine du Salvator Mundi est incertaine. Il aurait été commandé par le roi de France Louis XII à Léonard de Vinci au 16e siècle. Il réapparaît au fil de l’histoire, passant de mains de familles royales dans celles de marchands d’art. Dans les années 2000, le tableau est restauré, nettoyé pour retrouver la peinture originale. Il a fallu, notamment, effacer une moustache !