Monde

L'Éthiopie à nouveau au bord de la guerre ?

Dans la région du Tigré, au nord de l’Éthiopie, les combats font rage entre les rebelles et l’armée du pays. Ces derniers jours, le conflit a pris de l’ampleur et a touché l’Érythrée, un pays voisin.

Article écrit le 17 novembre 2020 à 07h00 par M. Vancaeckenbergh et C. Gaertner. Temps de lecture :
Ces réfugiés ont fui les combats dans la région du Tigré. (AFP)

Accrochés au pouvoir

L'Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d'Afrique, a longtemps connu la guerre. A l'époque, le Front de libération des peuples du Tigrée (TPLF) était au pouvoir. Il s'est battu contre le pays voisin, l'Erythrée, entre 1998 et 2000. Les deux pays sont restés en conflit jusqu’en 2018. Jusqu’à ce que le TPLF soit écarté du pouvoir, qu'Abiy Ahmed devienne le Premier ministre de l’Éthiopie et fasse la paix avec le gouvernement voisin. Cette réconciliation lui a valu le prix Nobel de la paix en 2019.

Mais le TPLF n'a pas apprécié de perdre le pouvoir. Il a continué de faire la loi dans la région du Tigré. Le 4 novembre, pour mettre fin au règne de ces rebelles, Abiy Ahmed a lancé une attaque contre les forces du TPLF pour rétablir l’ordre dans la région. Depuis, les deux camps sont en guerre.

Ennemi juré

Les membres du TPLF ne luttent pas seulement contre l'armée de leur pays. Ils accusent le pays voisin l'Erythrée, leur ennemi juré, de soutenir l’armée éthiopienne. Samedi 14 novembre, Asmara, la capitale de l’Érythrée, un pays voisin de l’Éthiopie, a été bombardée par les rebelles du Tigrée. Ce bombardement risque de déclencher une nouvelle guerre entre les deux voisins.

Enflammer l'Afrique ?

Aujourd’hui, il est très difficile de connaître le nombre de victimes de ce conflit, car les routes et les moyens de communication du pays ont été coupés. Quant aux habitants du Tigré, 25 000 d'entre eux ont déjà fui. Ils se sont réfugiés dans le pays voisin, le Soudan. Et la situation empire jour après jour.

L’Organisation des États-Unis et plusieurs chefs d’État ont appelé les différents camps à cesser les combats et à discuter. Ils craignent que 200.000 personnes fuient la région et que cette zone de l'Afrique ne bascule dans une nouvelle guerre. Mais leurs appels restent, pour le moment, sans aucun effet.

 

Prix Nobel de la paix : récompense donnée chaque année à une personne, une communauté, une institution ou une association pour avoir travaillé en faveur de la paix.

Lire le JDE de la semaine