Monde

Incendies : alerte sur la planète

Il fait de plus en plus chaud et sec sur la planète. De incendies graves éclatent sur tous les continents.

Article écrit le 04 août 2020 à 07h00 par C. Gaertner. Temps de lecture :
AFP

En France, forêts sous surveillance

Le Sud de la France et la Corse sont victimes de la sécheresse. Le 1er août, un grave incendie a ravagé la forêt d'Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques. Les pompiers font face à plusieurs départs de feux ces derniers jours. Il est demandé à la population de faire très attention en se promenant dans les bois. Il ne faut surtout pas allumer de barbecue ou jeter de cigarette ou de déchets. Un simple morceau de verre sur lequel se reflète le Soleil peut devenir brûlant et faire démarrer un feu.

En Amazonie, 1000 incendies en un jour

Même si la planète entière a protesté contre la déforestation, celle-ci se poursuit en Amazonie (Amérique du Sud). Pour faire de la place aux élevages et cultures, les arbres sont brûlés. Les animaux sont chassés de leur habitat, les plantes détruites. Le président du Brésil ne semble pas vouloir revenir sur sa décision de faciliter la déforestation. Le nombre d'incendie en forêt amazonienne brésilienne a augmenté de 28% en juillet 2020 par rapport à l'année précédente. On a compté jusqu'à 1000 incendies en un seul jour.

 Aux États-Unis, une lutte intense

L'an dernier, un terrible incendie avait brûlé pendant des jours sur les collines de Malibu, une ville à côté de Los Angeles, sur la côte Ouest des États-Unis. Cet été, le feu s'étend près de la ville de San Bernardino. Surnommé l'Apple Fire, il s'est déclaré vendredi 31 juillet en fin d'après-midi a déjà ravagé plus de 8300 hectares dans la Cherry Valley et la forêt nationale de San Bernardino, dans le sud de la Californie. 8000 habitants ont été évacués. Lundi, à l'heure où nous terminons cet article, plus de 1300 pompiers se battent toujours contre les flammes qu'ils ne parviennent pas à éteindre.

En Arctique, il ne fait plus assez froid 

L’Organisation météorologique mondiale a souligné que les températures en Sibérie (tout au Nord de l'Asie) étaient d’environ 10 degrés Celsius au-dessus de la moyenne en juin. Des incendies y font rage et la glace fond au large de la côte arctique. Mais ce qui se passe en Arctique ne reste pas en Arctique. Les modifications provoquées par la chaleur ont des conséquences sur le climat de la planète entière.

Lire le JDE de la semaine