France

450 bateaux restent au port

Pour protéger les dauphins qui sont parfois piégés par les filets, le gouvernement a décidé d’interdire la pêche pendant un mois entre le Pays basque et la pointe de la Bretagne.

Article écrit le 01 février 2024 à 00h05 par Caroline Gaertner. Temps de lecture :
Photo JDE/DR

Le golfe de Gascogne se situe entre le Pays basque et la pointe de la Bretagne. Dans cette zone, sur les flots de l’océan Atlantique, environ 450 bateaux n’ont plus le droit de pêcher jusqu’au 22 février.

Le gouvernement a pris cette décision, car, selon les scientifiques, des milliers de dauphins meurent à cette période, capturés par erreur dans les filets des pêcheurs.

Ces derniers sont très fâchés contre cette mesure qui les empêche de travailler.

Ils craignent que des bateaux étrangers ne viennent pêcher à leur place, mais l’interdiction les concerne aussi. Les pêcheurs vont recevoir une somme d’argent pour les aider. Mais ils protestent tout de même. Pour que la pêche n’abîme pas la nature, il faut trouver d’autres solutions que d’obliger les bateaux à rester au port. D’autant plus que les bateaux énormes qui causent vraiment des dommages à la mer, eux, subissent moins de contraintes que les petits équipages.

Lire le JDE de la semaine
Newsletter. L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données