France

Qui étaient les tirailleurs africains ?

Pourquoi l'histoire de ces soldats est-elle mal connue ?

Article écrit le 17 janvier 2023 à 00h14 par Julie Tassetti. Temps de lecture :

Quel rôle joue Omar Sy dans son nouveau film ?

Dans Tirailleurs , sorti le 4 janvier, l’acteur français Omar Sy interprète le personnage de Bakary Diallo, un Sénégalais qui s’engage dans l’armée française pour y rejoindre son fils, recruté de force. Le film se passe en 1917, en pleine Première Guerre mondiale. Il met en lumière l’existence de ceux qu’on a appelés les « tirailleurs sénégalais », des hommes qui ont joué un rôle important dans l’histoire de la France, mais dont on parle très peu.

Recruté de force : obligé de rejoindre l’armée.

Qui étaient ces soldats ?

Le premier bataillon de tirailleurs sénégalais est créé en 1857 par Napoléon III. Le rôle de cette armée est d’abord d’aider les Français à conquérir des territoires en Afrique. De 500 hommes, elle passera vite à plusieurs milliers, puis dizaines de milliers. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate en 1914, les militaires français sont beaucoup moins nombreux que les Allemands qu’ils affrontent. Le pays décide alors d’envoyer au front ses soldats africains, plus de 400 000 hommes en tout.


Front : zone où se déroulent les combats.

Venaient-ils tous du Sénégal ?

La France a recruté des tirailleurs dans tous les territoires africains qu’elle contrôlait à l’époque. Des pays qui s’appellent aujourd’hui Sénégal, Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger, Gabon... Ils venaient aussi d’Afrique du Nord : Algérie, Maroc, Tunisie. Ou encore de Madagascar. Souvent, ils ont été forcés de rejoindre l’armée, désignés par les chefs des villages.

Ont-ils participé à d’autres guerres ?

Durant la Seconde Guerre mondiale, les tirailleurs combattent au côté des soldats français. Cela représente près de 500 000 Africains entre 1939 et 1945. Ils ont ensuite participé à d’autres conflits, comme les guerres d’Indochine (Asie) ou d’Algérie (Afrique du Nord).

Comment ont-ils été traités après les conflits ?

Les soldats venus d’Afrique étaient payés moins que les Français. Et une fois rentrés chez eux, ils touchaient de plus petites pensions, ces sommes d’argent versées aux anciens militaires. Cette inégalité n’a cessé qu’en 2007, mais de nombreux tirailleurs étaient déjà morts.

Comment en apprendre plus sur eux ?

Les régiments de tirailleurs ont disparu à la fin des années 1960, lorsque les territoires africains contrôlés par la France sont devenus indépendants.

Pendant de longues années, leur histoire a été mise de côté. Grâce au travail d’historiens, à des livres et à des films, ils sortent peu à peu de l’oubli. Le film Tirailleurs , avec Omar Sy, est à voir à partir de 14 ou 15 ans.

En revanche, on te conseille de regarder Adama. Ce très beau film d’animation, disponible en DVD, raconte l’histoire d’un jeune garçon qui quitte son village d’Afrique pour retrouver son frère, envoyé faire la guerre en Europe, en 1916.

*Photo (c) Marie-Clémence David 2022 - Unité - Korokoro - Gaumont - France 3 Cinéma - Mille Soleils - Sypossible Africa

Lire le JDE de la semaine

L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données