France

Des élu(e)s pas comme les autres

Parmi les nouveaux députés , il y a des femmes de ménage, des chauffeurs, des ouvriers… Vont-ils apporter une voix différente à l’Assemblée nationale ?

Article écrit le 30 juin 2022 à 00h05 par Julie Tassetti. Temps de lecture :
L'hémicycle du palais Bourbon lors de la journée d'accueil des députés à l'Assemblée nationale à Paris le 21 juin 2022.  Photo L'Alsace  /Jean-Marc LOOS

Le 19 juin, 577 député(e)s ont été élu(e)s pour voter les lois à l’Assemblée nationale.

Parmi eux, certain(e)s ont particulièrement attiré l’attention, car leur parcours n’est pas habituel. Il y a, par exemple, une femme agent d’entretien dans un supermarché, une autre qui fait le ménage dans un hôtel, un chauffeur-livreur, une ouvrière dans une ferme bio, un chauffeur de taxi ou encore un policier. La plupart de ces nouveaux élus appartiennent à La France insoumise ou au Rassemblement national, les 2 partis dont le nombre de députés a le plus progressé. Elles et ils ne sont pas des professionnels de la politique, mais vivent la même vie qu’un grand nombre de Français. Leur but est de faire entendre la voix des personnes qui ont l’impression que les dirigeants ne les écoutent jamais. C’est aussi la première fois que 2 députés s’appelant Kévin sont élus. Ce prénom était surtout donné aux enfants nés dans les années 1990. C’est le signe qu’une nouvelle génération arrive à l’Assemblée nationale.

Lire le JDE de la semaine
L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données