France

L’édito : nos émotions sont un moteur

Article écrit le 17 mars 2022 à 00h10 par Julie Tassetti. Temps de lecture :
Hassan a été accueilli en Slovaquie, au terme d’un long voyage. Photo © Policia Slovenskej Republiky

En lisant l’article sur le jeune Hassan, en page 4 de ce JDE , tu seras sans doute ému(e). Nous le sommes tous en entendant les témoignages des Ukrainiens qui fuient leur pays en guerre et de ceux qui restent pour le défendre. Les émotions que nous ressentons pourraient nous paralyser, nous donner envie de nous replier sur nous-mêmes. Mais le plus souvent, au contraire, elles nous poussent à agir et à aller vers les autres. Tu comprendras comment en lisant notre dossier (pages 8, 9, 10). Face à la guerre en Ukraine, nos émotions sont comme un moteur qui nous donne de l’énergie. Les Ukrainiens trouvent la force de résister et nous celle de les soutenir, à travers des dessins ou des lettres, en leur envoyant ce dont ils manquent (vêtements, nourriture, produits pour la toilette…), en les accueillant.

Lire le JDE de la semaine
Newsletter. L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données