France

En manque de parrains

Devenir président de la République, c’est un parcours long et difficile. Il est particulièrement compliqué pour certains candidats à la recherche de 500 signatures de soutien.

Article écrit le 03 mars 2022 à 00h05 par Caroline Gaertner. Temps de lecture :
Photo iStock/Szepy

Pour être candidat à l’élection du président en France, il faut réunir 500 parrainages. Ce sont des soutiens donnés par des personnes élues, comme des maires. Actuellement, certains candidats ont beaucoup de mal à réunir ces 500 signatures. Et ce ne sont pas des « petits » candidats peu connus. Non, ce sont des personnalités politiques célèbres, comme Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon. Il semble que les élus refusent ou hésitent à donner leur soutien. Certains ont peur qu’on leur reproche leur choix. La situation est si inédite que le Premier ministre a lancé un appel pour que les élus réagissent. Même s’ils ne partagent pas les idées des candidats, il faut leur permettre de participer afin que tous les Français voient leurs idées représentées. La date limite pour rassembler ces signatures est le 4 mars.

Inédite : inhabituelle.

Lire le JDE de la semaine
L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données