France

Ça sert à quoi de débattre ?

Avant l’élection présidentielle, les candidats participent à des débats. Ce sont des moments importants, qui aident les électeurs à décider pour qui voter. Ce soir, le débat oppose Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Il sera diffusé à la télévision.

Article écrit le 20 avril 2022 à 08h13 par Julie Tassetti. Temps de lecture :

1. Exposer ses idées

Un débat, c’est une discussion entre 2 ou plusieurs personnes qui n’ont pas les mêmes idées. Chaque participant exprime son point de vue, défend ses opinions. On peut se contredire, mais en respectant la politesse : sans se couper la parole ni s’insulter. Les débats à la télé ou à la radio avant l’élection présidentielle doivent suivre des règles précises. La plus importante est que tous les candidats ont exactement le même temps de parole.

2. Convaincre les électeurs

Les débats sont très différents des meetings, ces grands rassemblements où les candidats s’expriment devant ceux qui les soutiennent. Les spectateurs des débats, eux, ont des idées différentes. Ce sont des électeurs que chaque candidat essaie de convaincre. Face à ses adversaires, il doit montrer que son programme, ses projets sont les meilleurs pour la France. Souvent, les candidats cherchent aussi « la » formule choc, qui marquera les esprits. Plus de 15 millions de personnes suivent le débat télévisé qui a lieu entre les 2 tours de l’élection présidentielle et oppose les 2 candidats restants. Il est donc fondamental, pour les candidats, de réussir ce duel. En 2017, Marine Le Pen l’avait complètement loupé et c’est Emmanuel Macron qui a été élu.

3. Montrer une bonne image

Un débat, c’est un peu comme un match, avec un gagnant, celui qui a été le plus clair, le plus calme, le plus motivé, et un perdant, qui s’est énervé, trompé ou a bafouillé. L’image joue un rôle très important. Lors du premier débat à la télé, aux États-Unis, en 1960, John Kennedy avait paru confiant et en forme, regardant directement la caméra pour s’adresser aux gens. Face à lui, Richard Nixon, qui venait d’être malade, était pâle, fatigué, mal à l’aise. Quelques jours plus tard, il a perdu l’élection.

Lire le JDE de la semaine
L’info simplement, pour vous et vos enfants

Inscrivez-vous sur la newsletter du Journal des Enfants. Chaque semaine, grâce au JDE, recevez les clés de l’info pour accompagner vos enfants.

Désinscription à tout moment. Protection des données