France

Le plus grand procès de l’histoire de France

Le 13 novembre 2015, plusieurs attaques ont frappé Paris et fait de nombreuses victimes. Le procès de ces attentats débute le 8 septembre. Plus de 1 800 personnes attendent qu’on leur rende justice.

Article écrit le 07 septembre 2021 à 05h00 par Caroline Gaertner. Temps de lecture :
L’un des cafés attaqués le 13 novembre 2015. Photo AFP

C'est quoi une partie civile ?

C’est le nom donné à une personne qui s’estime victime d’une infraction. Elle va devant le tribunal pour demander réparation (une peine de prison pour l’auteur de l’infraction ou une somme d’argent).

Infraction : acte puni par la loi.

Plusieurs attaques

Dans la soirée du 13 novembre 2015, plusieurs attaques ont lieu dans Paris et au Stade de France, où des bombes explosent. Des terroristes tirent sur des personnes aux terrasses de restaurants, entrent dans la salle de spectacle du Bataclan. Ils ont agi pour imposer par la violence leur vision très dure de l’islam. Ils considèrent la France comme une ennemie.

Ces attentats font 130 morts et plus de 400 blessés. Certains auteurs de ces actes terribles ont été abattus par la police. Salah Abdeslam est l’unique survivant. Avec 20 autres personnes, il est jugé lors du plus grand procès jamais organisé en France.

Islam : religion des musulmans.

Elle a survécu à l'attentat au Bataclan

Retrouve ici le témoignage de Catherine qui te raconte ce qui s'est passé le 13 novembre 2015 dans la salle de concerts du Bataclan à Paris.

300 avocats

Ce procès doit durer 8 mois. Il accueille des milliers de personnes, près de 1 800 parties civiles, 300 avocats, ainsi que les accusés et leur défense. En plus de la salle principale de 700 mètres carrés, spécialement construite pour l’occasion, 14 autres salles sont également mises à la disposition des parties civiles, des proches des accusés, mais aussi des journalistes et du public.

Qui sont les accusés ?

Il y a 20 accusés. 14 sont présents. Les 6 autres, absents, sont jugés même si on pense que 5 d’entre eux sont morts. Seul Salah Abdeslam est présent, jugé pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». On lui reproche d’avoir déposé 3 attaquants au Stade de France. Les autres accusés ont aidé les terroristes à préparer les attentats en leur trouvant des armes ou des endroits pour se cacher.

Ce procès va être long et difficile, surtout pour les personnes qui ont survécu à cette terrible nuit et en portent encore les traces.