France

Covid-19 : les règles de l’été

Tu pensais passer des vacances tranquille… Mais l’épidémie de Covid-19 progresse rapidement. Afin d’éviter un nouveau confinement, le président de la République demande qu’un maximum de Français soient vaccinés.

Article écrit le 27 juillet 2021 à 07h00 par Edith Alberts. Temps de lecture :
Le pass sanitaire est un code sur un papier ou sur un smartphone.  Photo L’Alsace/Vanessa Meyer

C'est quoi ? Le pass sanitaire

Depuis le 9 juin, pour accéder à certains lieux ou rassemblements, il faut prouver qu’on n’est pas malade de la Covid-19, ni contagieux. C’est ce qu’on appelle le « pass sanitaire ». Sur un papier ou un smartphone, il montre qu’on a fait un test de dépistage et qu’il est négatif, qu’on a été vacciné, ou encore qu’on a guéri après avoir été malade. Depuis le 1er  juillet, le pass sanitaire est devenu européen.

Le vaccin est-il obligatoire pour les enfants ?

Depuis la mi-juin, les enfants de 12 ans et plus peuvent se faire vacciner contre la Covid-19. Mais pour cela, ils doivent être d’accord et, jusqu’à 15 ans, ils ont besoin de l’autorisation de leurs deux parents. À la rentrée scolaire, en septembre, certains collèges et lycées proposeront des centres de vaccination pour les élèves.

Es-tu concerné par le « pass sanitaire » ?

Depuis le 21 juillet, toutes les personnes de plus de 17 ans doivent avoir un « pass sanitaire » (lire ci-dessous) pour se rendre dans les lieux accueillant plus de 50 personnes : salles de concerts, cinémas, zoos, parcs d’attractions, musées, bibliothèques, piscines, etc. Début août, il sera aussi obligatoire, à partir de 18 ans, pour voyager en avion, en train et en car sur de longs trajets. Il le faudra également pour accéder aux salles de sport, aux restaurants, aux grands magasins, aux hôpitaux et aux maisons de retraite. Pour les 12 à 17 ans, le pass sanitaire ne sera obligatoire qu’à partir du 30 septembre. Mais il « ne le sera pas » dans les établissements scolaires à la rentrée, a annoncé le ministre de l’Éducation.

Pourquoi faudra-t-il payer les tests PCR ?

À l’automne, ce sera la fin de la gratuité pour les tests de dépistage de la Covid-19 réalisés sans ordonnance d’un médecin. L’objectif d’Emmanuel Macron est d’encourager les Français à se faire vacciner. Pour toutes les personnes qui travaillent auprès de malades, de personnes âgées ou en situation de handicap, la vaccination est obligatoire. À partir du 15 septembre, des contrôles seront effectués. À ceux qui se méfient des vaccins anti-Covid et protestent dans les rues, les scientifiques répondent que la vaccination est aujourd’hui la seule façon de freiner l’épidémie, avec toujours les gestes barrières.