France

Les ravages d’Alex

La tempête Alex, qui a d’abord soufflé très fort en Bretagne, s’est ensuite abattue sur le sud de la France , où elle a fait d’énormes dégâts et des victimes.

Article écrit le 06 octobre 2020 à 07h00 par Julie Tassetti. Temps de lecture :
Des torrents d’eau boueuse ont emporté des maisons et cassé des routes.

Un an de pluie en 12 heures

Des maisons englouties, des routes et des ponts tranchés net, des voitures noyées dans la boue, des morceaux de montagne emportés, des villages coupés du monde, sans eau ni électricité… Dans les Alpes-Maritimes, la tempête Alex a fait tomber l’équivalent d’une année de pluie en 12 heures. Les petits torrents de montagne se sont transformés en véritables fleuves, détruisant tout sur leur passage dans les vallées de la Vésubie et de la Roya. « Je suis né ici, je n’avais jamais connu ça », se désespérait un habitant du village de Roquebillière, l’un des plus touchés.

Rechercher les disparus

Certaines personnes ont été prises au piège et emportées par les flots. Lundi, à l’heure où nous terminions le JDE, on comptait une vingtaine de personnes disparues et deux avaient été retrouvées mortes. Mais on craignait un nombre de victimes encore plus important. Dans les villages, tous les habitants ont été comptés pour savoir qui manquait. Des centaines de pompiers et de militaires ont été envoyés sur place pour mener les recherches et venir en aide aux personnes qui ont absolument tout perdu.

« Il n’y a plus rien »

De l’eau, de la nourriture pour bébé, des aliments et des médicaments : 10 tonnes de produits de première nécessité ont été transportées en urgence vers une dizaine de villages. « Parce que là-haut, il n’y a plus rien », a expliqué Philippe Pradal, élu à la mairie de Nice. Pour que les camions puissent passer, des pistes provisoires ont été aménagées. Il faudra du temps pour réparer tout ce qui a été cassé, mais la catastrophe ne s’effacera pas des mémoires.

Infographie JDE

Début de saison

Alex était la première tempête de la saison. Elle a d’abord soufflé très fort en Bretagne, avant de s’abattre sur le Sud. Les tempêtes se forment lorsque l’air chaud venant du Sahara, en Afrique, rencontre l’air plus froid de l’océan Atlantique. La différence de température est plus forte en hiver, c’est pourquoi il y a plus de tempêtes. Alex sera malheureusement suivie par d’autres et pour les baptiser, une liste de noms est déjà prête : Barbara, Clément, Dora, Ernest…

Lire le JDE de la semaine