France

Pourquoi sont-ils anti-masque ?

La plupart des Français acceptent de porter un masque pour se protéger et protéger les autres du coronavirus. Mais certains refusent. Ils pensent qu’on ne leur dit pas la vérité et que le masque est inutile.

Article écrit le 08 septembre 2020 à 07h00 par Julie Tassetti. Temps de lecture :
Dessin Régis HECTOR

Sont-ils nombreux ?

Le mouvement des opposants au masque est apparu aux États-Unis, avant de se développer en Europe. Les anti-masque sont par exemple très nombreux en Allemagne, où ils ont été plus de 15 000 à défiler le 1er  août à Berlin. En France, depuis le début de l’épidémie, la grande majorité de la population respecte très bien les consignes. Mais en même temps, sur les réseaux sociaux, des groupes « anti masque obligatoire » réunissent des milliers de personnes.

Le masque est-il inutile et dangereux ?

Ces Français refusent qu’on leur impose le masque parce qu’ils ont « des doutes sur son efficacité ». Mais pour les médecins, aucun doute : en attendant qu’un vaccin existe, le masque est le meilleur moyen de freiner l’épidémie. À condition de le porter correctement : en se désinfectant les mains avant de le mettre et après l’avoir enlevé, sans le porter sous le nez, en le gardant pour téléphoner…

Certains pensent aussi que les masques sont dangereux. C’est faux. Porter un masque n’entraîne pas un manque d’oxygène et ne rend pas la respiration plus difficile. Il ne colle pas à la peau et laisse donc l’oxygène circuler librement.

L’épidémie est-elle un complot ?

Beaucoup d’anti-masque n’ont pas confiance dans les partis politiques et les élus. Refuser le masque, c’est une façon de désobéir au gouvernement, en disant que les chiffres du nombre de malades sont exagérés ou même « truqués ». Certains parlent de « deuxième blague » au lieu de deuxième vague. Ils disent que l’épidémie est un complot mondial, qu’elle est terminée ou n’a même jamais existé. Mais le virus est bien réel et dangereux. Il a tué des milliers de personnes et continue à faire de nombreux malades, dont certains ont beaucoup de mal à guérir.

Complot : projet secret contre quelqu’un.

Tous masqués !

L’intérêt du masque, c’est avant tout de protéger les autres et surtout les personnes les plus fragiles. Et si tout le monde en porte un, alors on se protège aussi soi-même. Donc, même si cela peut être désagréable ou inconfortable, il est important de sortir masqué. C’est un effort nécessaire pour lutter contre le virus.

Lire le JDE de la semaine