Tous les articles

Filles/garçons, un monde de clichés

2355ENFANTS_5
Publié le : 11/01/12 à 11:50
Vues : 4053 fois
Recommandé : 28 fois

Rose pour les filles, bleu pour les garçons, et pas autrement ! Pourtant, on n'est pas obligé de vivre selon ces codes. Nous vous proposons aujourd'hui de découvrir des livres qui se moquent de ces clichés.

Mélanie Decourt a fondé les éditions Talents Hauts, qui publient des livres mettant en avant la lutte pour l'égalité entre les filles et les garçons.
Vous avez d'abord travaillé dans l'édition de livres scolaires. Ces livres sont-ils sexistes ?
Autant qu'ailleurs ! Comme dans le reste de la littérature jeunesse[des livres pour enfants], il reste pas mal de sexisme. On ne fait pas attention aux personnages historiques qu'on présente,à l'énoncé des exercices de maths...
C'est parce qu'on ne fait pas attention que ça ne risque pas de changer ?
Oui. L'égalité entre filles et garçons, ce n'est pas un objectif [un but] de notre société. Tout est un petit peu sexiste. Toutes ces choses mises bout à bout, ça fait plein de petites briques qui font un grand mur.
Les mots « sexisme », « féminisme », comment les présentez-vous à vos jeunes lecteurs ?
Nous sommes partis de l'idée de la fiction [de l'imaginaire]. On fait passer le message par des histoires, de l'humour, de la poésie.
Avez-vous un exemple ?
Dans « La princesse et le dragon », c'est le prince qui se fait kidnapper par le dragon. Il est sauvé par la princesse. Mais quand elle arrive, elle est toute décoiffée. Il lui dit « Reviens quand tu ressembleras à une vraie princesse. » Alors elle lui répond que lui, il est peut-être bien habillé et bien coiffé, mais qu'il n'est qu'un gros nul. Et ils ne semarient pas !
Ces clichés sur les garçons et les filles ont-ils évolué ?
On est dans une société sexiste depuis très longtemps. C'est tellement lointain qu'on pense que c'est naturel. C'est plus facile de mettre les gens dans les cases. On nous dit quoi penser. Penser librement, ça donne le vertige, ça effraie. Mais ça vaut le coup.
Est-ce qu'on pourrait prendre exemple sur d'autres pays ?
Les pays scandinaves (Europe du Nord) ont fait de l'égalité entre filles et garçons un objectif de société. Il est porté par le gouvernement, par les entreprises, par les gens dans leur vie de tous les jours.
Des conseils pour casser tous ces clichés ?
Ne pas montrer du doigt et ne pas se moquer du copain sensible ou de la fille qui est audacieuse et costaude. Ce sont eux qui sont courageux d'être différents.

Propos recueillis par Caroline Gaertner
Découvrez les livres de la collection Talents Hauts sur le site www.talentshauts.fr

Tags : Actualités | 

Article précédentRetourArticle suivant
Vos réactions (1 commentaire)
Pour laisser un post, connecte-toi  
  • avatar

    BA ?! - Posté le 24/02/12 à 17:44 par MIAOU 

    Moi , je deteste le rose et bleu c'est ma couleur prefere pourtant je suis une fille !
     
    
    • Donnez votre avis sur ce commentaire
    • Bon commentaire
    • Mauvais commentaire
  • 
_